La pêche du "Coin-Coin" à La Réunion

extrait de l'article de Fabrice Floch du 12/03/1998 dans le JIR (Journal de l'île de La Réunion)

 


Photo du fameux "Coin-Coin" de l'île de La Réunion.

 

Les passionnés de Surf-Casting de l'Est du département et plus particulièrement de Saint-Benoît pêchent, depuis quelques jours déjà, des "coin-coins" ou dorades grises de plusieurs kilos. Ce carnassier, présent auprès de nos côtes de Novembre à Décembre, est un magnifique combattant et un poisson d'une extrême finesse.

 

Qui sont ces Coins-Coins ?

Certains poissons changent "d'identité" aux abords de la Réunion. C'est le cas de la dorade grise surnommée ici "coin-coin". La raison ? Quand vous la sortez de son élément naturel accrochée à un "zin" (hameçon en créole), elle pousse des petits râles qui, avec beaucoup d'imagination, pourraient faire penser à un "nasillement" de canard.

Ce particularisme élucidé, sachez que ce poisson est excellent, il se défend farouchement et peu atteindre des tailles tout à fait respectables. Si déjà ce canard à écailles vous inspire, n'hésitez plus et tentez votre chance. C'est le moment !

Il est au plus près de la Réunion du mois de Novembre à Juin. L'investissement sera donc vite rentabilisé. Comme souvent, les vieux pêcheurs du bord, vous conseilleront de vous rendre dans l'Est du département pour le rencontrer. Il est cependant possible de faire de belles prise dans le Nord, à Saint-Denis, du côté de la ravine de Patate-à-Durand, mais également à la sortie de quelques ravines du Sud. Reste que vous pêcherez les plus beaux spécimens de Saint-Benoît à Sainte-Rose.

 

Des Crevettes et du Calamar : les meilleurs appâts

Les coin-coins, les plus communément pêchés, font en moyenne 20 centimètres de long pour un poids de 300 grammes. Cependant, surtout au mois de Mars, il n'est pas rare de tomber sur des prises de deux à trois kilos. Attention, c'est du sport! Pour avoir la chance d'attraper de tels morceaux, vous allez devoir suivre le mouvement des marées.

Il est en effet impératif d'être en place une heure avant la marée haute, soit en ce moment, le matin aux alentours de trois heures. Votre canne de Surf plantée dans la plage de galet, grâce à un tube de PVC où un porte-canne, ( "pêche à la cale" en créole) vous disposez de plusieurs heures pour vous offrir l'un des meilleurs poissons gravitant aux abords de notre département.

Il est important de savoir que notre coin-coin est attiré par les appâts blancs. L'idéal est d'avoir à disposition des crevettes blanches, des calamars ("morgade" en créole) coupés en fines lamelles, des petits crabes mous ou encore des bernard-l'hermites. Notre dorade grise en raffole. Vous êtes installés, vos leurres sont de la bonne couleur et coupés à la bonne dimension, il va vous falloir un bas de ligne.

 

Deux Montages

Une fois de plus, vous disposez de deux possibilités :

Possibilité n°1 : Vous montez directement vos empiles sur votre ligne principale. Pour la lester avec un galet que vous attachez avec un fil de laine. Cette technique est la plus pratiquée à la Réunion. Reste le choix du noeud que vous emploierez pour attacher vos empiles. C'est au choix. Ici chaque pêcheur à sa technique. La boucle ou le noeud de potence

Possibilité n°2 : Pour les débutants en revanche, il est préférable de prendre des émerillons triples. Ils garantissent la solidité du montage. Certes les puristes, vous les déconseilleront. Ces derniers estiment en effet qu'ils ont tendance à multiplier les risques d'accrochages dans les galets

Dans les deux cas, il est important de laisser au moins 1,50 m entre le dernier hameçon et le galet. Le lest bien posé sur le fond, votre ligne va alors naviguer dans le courant créé par l'eau de la ravine à la sortie de laquelle vous aurez décidé de vous installer.

Une fois encore, si les prises sont inférieures à 20 cm n'hésitez pas à les relâcher. Vous pouvez en utiliser une ou deux comme vif afin de taquiner le requin (voir édition du jeudi 5 mars 98) , mais évitez de tuer vos prises, si vraiment elles sont trop petites.

 

Le Prix du Matériel

Pour mettre tous les atouts de votre côté, il est conseillé de prendre une canne Super-Surf de 4,20 m, trois brins. Prix : 336 francs. Un moulinet KJ 190: 396 francs. 300 mètres de fil, Tortue, de 45/100 soit 84 francs. Une boîte de zins n°13. Prix 17 francs. Un sachet d'émerillons simples. Prix : 10 francs les dix. Un sachet d'émerillons triples. Prix : 14 francs les dix. Le matériel proposé a été sélectionné chez Mégachasse (St Denis).

 

Les Endroits à privilégier

Comme très souvent, il est conseillé pour prendre de beaux coin-coins de se rendre dans l'Est du département. Choisissez une sortie de ravine, si possible sablonneuse. Votre cible aime fouiller les fonds meubles ou il lui est facile de rechercher des petits vers et des crustacés. Pour multiplier vos chances, il faut se rendre sur place tôt le matin ou en fin de journée, de 17 heures à 22 heures.

 

Les Proies

Les Dorades Grises pêchées à la Réunion font en moyenne 20 à 30 cm de long. Cependant cette année, des spécimens, de taille exceptionnelle, ont été sortis à Saint-Benoît et à Sainte-Rose. Certaines atteignaient aisément les trois kilos.