Les dents

 

Un requin bénéficie d’un très gros avantage : ses dents se renouvellent continuellement. Elles ne sont pas fixées directement sur le cartilage des mâchoires, mais sont enchâssées dans une membrane appelée « lame dentaire ». Formées dans une gouttière localisée à la partie interne du cartilage de la mâchoire, les dents se déplacent progressivement vers l’extérieur sur la lame dentaire. Elles finissent par percer le tissu mou qui les coiffe et se rabattent à la place qui leur est assignée dans la rangée en fonction. Le remplacement continu permet ainsi à la denture de croître avec le requin et de changer les dents qui s’émoussent ou se brisent lors de la morsure du squale.

Dent en forme de crète de coq d'un requin tigre Galeocerdo cuvieri

Dent très tranchante d'un grand requin blanc Carcharodon carcharias

Les dents des requins sont, en fait, de très grandes écailles placoïdes modifiées. Elles ne sont pas fichées dans le cartilage maxillaire, mais simplement reliées au derme par des fibres de tissu conjonctif. Elles sont revêtues d'émail, qui protège la couche de dentine, celle-ci entourant la pulpe riche en vaisseaux sanguins. Les dents des requins sont disposées en rangées; les inférieures incinées et couvertes par un repli de la muqueuse buccale, sont encours de formation. Quand les dents antérieures tombent, les dents postérieures avancent progressivement, se dressent et deviennent fonctionnelles.

<= Page Précédente

Retour au Menu sur les Requins

Page Suivante =>